• scissors
    October 30th, 2010EuropasionariaLa vie

    Cela fait des années que je suis abonnée à la palabra del día, un service de elcastellano.org qui chaque jour m’envoie « le mot espagnol du jour ». La plupart du temps, je n’y fais bien sûr pas attention, comme pour la plupart des lettres d’information auxquelles je me suis abonnée au fil des années. Mais aujourd’hui, c’était un jour spécial :

    Le mot du jour c’était, je vous le donne en mille : PASIONARIA

    Aujourd’hui, j’ai également été invitée pour la première fois de ma vie être intervenante dans une conférence espagnole le mois prochain. Bizarre la vie, non?

    Alors voilà l’histoire de l’origine du mot espagnol « pasionaria » (cliquez ici pour la V.O.):

    La pasionaria est une fleur américaine connue dans le Cono Sur par son nom indigène mburucuyá (oui, moi non plus je n’arrive pas à le prononcer).

    Selon la légende guarani, Mburucuyá était une jeune fille blanche qui était venue avec son père, un capitaine espagnol, au Virreinato del Río de la Plata où elle tomba éperdument amoureuse d’un jeune homme guarani (jusqu’ici je me retrouve). Mburucuyá était le nom que lui donnait son amoureux. Bien sûr la relation ne plut pas au papa qui, du coup, assassina le malheureux jeune homme (bon là je me retrouve moins). Désespérée, Mburucuyá prit une pointe de l’une des flèches de son aimée et se la planta dans le cœur (bon ça pourrait m’arriver). A mesure que la vie la quittait, la pointe de la flèche se transforma en fleur.

    La fleur de la passion © Nikonsnapper sur Flickr

    Quand les Jésuites arrivèrent en Amérique, ils remarquèrent que la fleur mburucuyá (ci-contre) était pourvue de trois étamines, dans lesquelles ils virent les clous du Christ, de cinq pistils, dans lesquelles ils virent les cinq blessures du Christ, et d’une couronne de filaments, qu’ils identifièrent à la couronne d’épines… du Christ (bon alors là je ne me reconnais plus du tout). C’est pour cela qu’ils rebaptisèrent la fleur flor passionis en latin et pasionaria en espagnol.

    Fin de la minute culturelle.

    Tags: , , ,
  • scissors
    October 21st, 2010EuropasionariaEurope, Girl Power

    Susana del Río, une femme avec une passion

    Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu que l’Europe est ennuyeuse, complexe, technique, pas drôle, etc. Par contre, je peux certainement compter sur les doigts d’une main les personnes qui parlent d’Europe avec passion. Grâce à Alejandro de La traducción es la lengua de Europa, j’en ai trouvé une autre. Et une femme espagnole, en plus!

    Alejandro a traduit en anglais un entretien avec Susana del Río, une experte en communication européenne, qui a été orginellement publié en espagnol sur le blog d’Encarna, Más Europa. C’est une très bonne lecture pour tous ceux qui sont intéressés par le projet européen en tant que mouvement citoyen.

    Tags: , , , ,
  • scissors
    October 21st, 2010EuropasionariaEurope, Girl Power

    Susana del Río, a woman with a passion

    I cannot count how many times I’ve heard that Europe is boring, complex, technical, not fun, etc. However, I can probably count on the fingers of one hand the people I’ve heard talk about Europe with passion. Thanks to Alejandro from La traducción es la lengua de Europa, I’ve found a new one. A Spanish woman at that.

    Alejandro has translated into English an interview of Susana del Río, an expert in European communication, that was originally published in Spanish on Encarna’s blog Más Europa. This is a great read for anyone who is genuinely interested in the European project as a grassroots-led movement.

    Tags: , , , , ,
  • scissors
    October 21st, 2010EuropasionariaQuote of the week

    The word alcohol – al kohl – is Arabic in origin, like many other words that begin with “al,” like algebra, algorithm, alchemy, and Al Gore.

    The article in which I found this quote is worth a read: Why Intelligent People Drink More Alcohol

    Tags: , , ,
  • scissors
    October 16th, 2010EuropasionariaEurope, Web 2.0

    A couple of months ago, I wrote a blogpost saying why I disliked the .eu domain name ad.

    Today, while reading an excellent blogpost by Mathew Lowry, I found out the .eu domain name has a new ad. One that moves. A better one.

    This is what the previous ad looked like:

    Now it goes like this:

    I like it much better.

    Did my blogpost have an impact? We’ll never know…

    Tags: , ,
  • scissors
    October 14th, 2010EuropasionariaWeb 2.0

    …but the biggest shift since the industrial revolution.

    It’s always good to watch this video again from time to time.

    Thanks to Neelie Kroes and yeurbloggeress for bringing it to my attention on Twitter.

    Pass it on!

    Tags: , , ,
  • scissors
    October 12th, 2010EuropasionariaLife

    The brown bag © Jerine Lay/Flickr

    I was at the Personal Democracy Forum last week. As expected, it was fabulous. I had a great time with old and new friends, and I met inspiring people.

    It was fantastic, except for one thing. The very first night, my handbag got stolen on a terrace downtown while having dinner with colleagues. We saw nothing. I just realised at some point that my bag was gone. It contained everything: all my credit cards, some cash, the keys to my place, my BlackBerry, and my passport among other important things.

    So I learnt the hard way what you are supposed to do when you lose everything:

    1. Report your stolen credit cards. My colleagues googled on their BlackBerry and managed to find a number to call but it seems there is no unique one. Each company has a different number, so good luck with that. If you have any tips, please share them in the comments!
    2. Deactivate your phone’s SIM card. Then again I couldn’t find the right number and had to wait until Monday for my office to do it for me.
    3. Check with the airline company you are flying back with whether they can take you on board without a passport. Good to know: if you fly back with the same airline that got you to this foreign country, then they must accept you on board. It was not my case so I had to have a new passport done.
    4. Go to the police and claim your stuff was stolen. They’ll give you a paper that says you are officially a ‘victim’, which will enable you to get a new passport and get your money back from the insurance company.
    5. Go and have your picture taken, specify it’s for a passport. The format is not the same as for an identity card.
    6. Go to your consulate. If you’re as lucky as I was, they’ll be fast and you’ll manage to have an emergency passport within 24 hours.

    My impressions of the whole thing: Barcelona thieves are pros, the Catalan police -los mossos- are stunning, and the French consulate staff are simply amazing. Long live public services!

    Tags:
  • scissors
    October 12th, 2010EuropasionariaLa vie

    The brown bag © Jerine Lay/Flickr

    J’étais au Personal Democracy Forum la semaine dernière. Comme prévu, c’était extraordinaire. J’ai passé de bons moments avec d’anciens et nouveaux amis. J’ai rencontré des gens passionnés et passionnants. Ce fut tout simplement fabuleux sauf qu’il y a eu un gros bémol.

    Le premier soir, je me suis fait voler mon sac à main sur une terrasse du centre pendant que je dinais avec des collègues. Nous n’avons rien vu. À un moment donné, j’ai réalisé que mon sac n’était plus là. Dedans il y avait absolument tout : mes cartes de crédit, de l’argent, mes clefs de maison, mon BlackBerry, mon passeport, entre autres choses importantes.

    Alors j’ai appris sur le tas ce qu’on est censé faire lorsqu’on perd tout :

    1. Bloque toutes tes cartes de crédits. Mes collègues ont googlé sur leurs BlackBerry et on réussi à trouver un numéro à appeler, mais apparemment il n’y a pas de numéro unique. Chaque banque a son propre numéro, alors bonne chance ! Si quelqu’un en sait plus, merci de suggérer la démarche à suivre dans les commentaires.
    2. Bloque la carte SIM de ton téléphone. Là aussi je n’ai pas réussi à trouver le bon numéro. J’ai donc dû attendre que mon entreprise le fasse pour moi le lundi venu.
    3. Vérifie auprès de la compagnie aérienne avec laquelle tu rentres s’ils peuvent t’accepter à bord sans passeport. Bon à savoir : si tu fais le voyage de retour avec la même compagnie aérienne qu’à l’aller, ils sont obligés de t’accepter à bord. Ce n’était pas mon cas. J’ai donc du obtenir un passeport d’urgence.
    4. Va à la police pour déclarer le vol. Ils te donneront un papier qui te donnera le statut officiel de ‘victime’, ce qui te permettra d’obtenir un nouveau passeport et de réclamer un dédommagement auprès de ta société d’assurance (si tu en as une).
    5. Va te faire tirer le portrait. Précise que c’est pour un passeport. Le format n’est pas le même que celui des cartes d’identité.
    6. Va rendre visite à ton consulat. Si tu es chanceux comme je l’ai été, tu obtiendras un passeport d’urgence dans les 24 heures. Mais j’entends ici et là que ça peut prendre deux semaines…

    Mes impressions de cette aventure: les voleurs barcelonais sont des pros, la police catalane –los mossos- est épatante, et les consulats français sont extrêmement efficaces. Vive le service public !

    Tags:
  • scissors
    October 2nd, 2010EuropasionariaGirl Power

    You’ve got to watch this:

    And this:

    Now check the amazing Girl Effect website, and spread the word in any way you can! Please.

    Tags: , ,