• scissors
    June 30th, 2011EuropasionariaFrance, La citation de la semaine

    Chaque jour, tu as 30 morts sur la route. Moi, je vais rouler sur le trottoir.

    Brèves de comptoir

    Tags:
  • scissors
    June 28th, 2011EuropasionariaElections 2012, France, Girl Power

    Aujourd’hui Martine Aubry a annoncé sa candidature à la présidence de la République et Christine Lagarde a été nommée à la tête du FMI. Quelques semaines auparavant, Dominique Strauss-Kahn se faisait inculper à New York, lui qui était à la fois le favori dans les sondages du PS pour la présidentielle de 2012 et le directeur  général du FMI. Les deux places qu’il laissait vacantes ont aujourd’hui été prises par des femmes.

    Martine Aubry © Parti socialiste/flickr & Christine Lagarde © World Economic Forum/flickr

    L’inculpation de Dominique Strauss-Kahn avait eu des effets ricochets sur le débat politique français. Des femmes politiques de tous bords s’étaient élevées pour dénoncer le machisme d’une certaine génération d’hommes politiques. J’avais été frappée par le dossier qui leur avait été consacré dans Libération. J’ai trouvé courageux qu’elles se confient. Je pense que ça a réellement fait beaucoup pour mettre en lumière le machisme ordinaire et parfois violent dont les femmes sont victimes. Mais nous ne voulons pas être victimes. C’est pourquoi, les annonces simultanées de la candidature de Martine Aubry et de la nomination de Christine Lagarde font plaisir à voir. Deux femmes compétentes et respectées ont été mises aujourd’hui au centre de la vie politique française et internationale.

    J’admire ces deux femmes tout d’abord parce qu’elles sont compétentes et ont réussi à se hisser aux plus hauts niveaux de responsabilité. Elles sont en cela déjà des exemples pour toute jeune femme. Mais j’admire encore plus ces deux femmes parce qu’elles ont su convaincre et réussir tout en restant ‘femme’. Je veux dire en cela qu’elles n’ont pas dû perdre tous les attributs de leur féminité pour y arriver, comme beaucoup de leurs précédentes ont parfois dû le faire. J’admire l’humanité et la sensibilité de Martine Aubry. Je pense réellement que la sensibilité, et l’empathie qui lui est liée, est une force. J’admire Christine Lagarde pour la douceur dont elle sait faire preuve, douceur qui là aussi est une force, dans un monde parfois surgonflé de testostérone, lorsqu’on sait l’utiliser pour négocier et convaincre.

    Aujourd’hui, quelque chose a vraiment changé en France. Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle manière de faire de la politique ? Les quelques mois à venir promettent d’être fascinants.

    Tags: , , , ,
  • scissors
    June 26th, 2011EuropasionariaFrance, La citation de la semaine

    S’il fallait connaître quelque chose en politique pour en parler, ça limiterait l’intérêt de la démocratie et la recette des bistros.

    Du blog ultime de la politique française, l’excellent Partageons mon avis, parce que moi aussi j’aime la démocratie et les bistros…

  • scissors
    June 25th, 2011EuropasionariaWeb 2.0

    Some of you may have noticed that my blog was offline for 3 weeks. You didn’t? No worries, me neither… at first. Readers noticed it for me. At first I thought it was a tiny server problem, usually solved by my host in no time. Then I realised it was a little more complicated than that.

    I receive dozens of emails a day, mostly from websites I registered for ages ago – I’m an information junkie. Sorting all these subscriptions would take forever. I’ve tried at times but it always ends up the same: I give up as I find it impossible to retrieve a username and password I created centuries ago. Seriously, aren’t you tired of having as many usernames and passwords as websites you have subscribed too?

    Anyway… I was being my usual self, scanning through the dozens of (spam) emails I receive daily, trying to spot the personal emails I don’t want to miss… and something bad happened. I didn’t spot the multiple reminders to renew my domain name subscription, which were sent by the service provider. On May 31 my subscription was cancelled without my noticing and my blog was therefore inaccessible.

    Offline © Michael Coghlan/Flickr

    I panicked. I got angry. I felt deprived. Months of hard blogging work taken down in a minute… It was as if bits of my soul had been stolen. I tried to pay for my domain name subscription again but I didn’t even have the right to! I imagined my domain name being bought by a stranger who would then ask me to pay a lot of money to get it back… alright that would probably not happen to my obscure blog. Yet, I felt helpless.

    I sent an email, filling up the online form on the website of the domain name provider -whose name I will not mention as I am not fond of revenge blogging. They replied within 48 hours as advertised on their website. However it took almost 2 weeks to have my blog back online, and several panicked reminders I sent to a robot machine in the meantime, all left unanswered, leaving me questioning the future of part of my identity: my blogger name.

    All back to normal then? Not really… it seems all the rankings of my blogposts have been messed up – for the non bloggers of this world: the more a blogpost is quoted and shared, the higher it gets in search engine results. So still, a year of hard work seems to have been lost in this unfortunate event. Was this really worth a slight delay in the renewal of a 20-euro yearly subscription? I was wrong in being late to renew my subscription but the consequences of it seem really inhumane to me.

    Tags: , ,
  • scissors
    June 25th, 2011EuropasionariaWeb 2.0

    Vous avez peut-être remarqué que mon blog est resté invariablement hors ligne 3 semaines durant ? Non ? Pas grave, moi non plus au début. Ce sont des lecteurs qui m’ont alertée. D’abord, j’ai pensé qu’il s’agissait d’un petit problème de serveur comme ça arrive de temps en temps et se règle immédiatement par un email à mon hébergeur. Mais ce coup-ci, c’était un plus compliqué que ça.

    Je reçois des dizaines d’emails par jour sur ma messagerie personnelle, le résultat d’une addiction de longue date à l’information. Faire le tri pour éliminer les souscriptions inutiles prend un temps fou. J’essaye parfois mais j’en viens irrémédiablement au même résultat : j’abandonne. J’abandonne parce que c’est tout simplement trop compliqué -voire impossible- de retrouver des noms d’utilisateurs et mots de passe créés il y a des siècles (je compte en années internet, ça va plus vite que la vraie vie). Franchement, vous n’en n’avez pas assez d’avoir autant de noms d’utilisateurs et de mots de passe que de sites web et newsletters auxquels vous êtes abonnés ?

    Bref… comme d’habitude, je scannais les quelques dizaines d’emails (spams) que je reçois tous les jours en essayant d’identifier parmi la masse les quelques emails personnels  que je ne veux pas rater… et là j’ai raté quelque chose d’important. Je n’ai pas remarqué les multiples rappels de renouvellement de mon nom de domaine de blog envoyés par l’entreprise chez qui je l’ai acheté. Résultat, le 31 mai, mon abonnement a été résilié et, sans que je m’en rende compte, mon blog s’est retrouvé inaccessible.

    Offline © Michael Coghlan/Flickr

    J’ai paniqué, me suis mise en colère… des mois de dur labeur bloguien réduits à néant par le pouvoir d’un clic de service clientèle… c’était comme si on m’avait arraché des petits bouts d’âme. J’ai alors essayé de renouveler l’abonnement à mon propre nom de domaine mais là, malheur ! Disgrâce ! Scandale ! Je n’y avais même plus droit. Dans un délire paranoïaque, j’ai alors imaginé qu’un inconnu pourrait racheter mon nom de domaine et essayer de me le revendre à prix d’or… d’accord je m’emballais, ça n’arriverait sans doute pas pour un petit blog de rien du tout comme le mien. M’enfin, je me sentais complètement démunie. Comme si d’un coup, je ne maîtrisais plus mon destin.

    J’ai envoyé un email à l’entreprise qui m’a vendu mon nom de domaine à travers le formulaire en ligne prévu à cet effet sur le site internet. Je tairais le nom de l’entreprise car je ne suis pas une blogueuse revancharde. Ils m’ont répondu sous 48 heures, comme leur site le promet. Pourtant, ça leur a pris près de 2 semaines pour me rendre mon nom de domaine. Pendant ce temps-là, plusieurs emails paniqués de ma part sont restés sans réponse, me laissant dans l’incertitude quant au futur d’une part de mon identité : mon nom de blogueuse.

    Est-ce que tout est revenu dans l’ordre? Pas entièrement. Il semble que le classement de mes articles se soit perdu quelque part entre les tentacules de la bête internet (info pour les profanes : plus un article est cité et partagé sur internet, plus il monte dans les résultats des moteurs de recherche). En fin de compte, il semble donc qu’une partie des efforts mis dans ce blog au fil des mois ait été réduit en poussière numérique à cause de ce malheureux évènement. Est-ce que c’est un sort mérité pour un léger retard dans le règlement d’un abonnement de 20 euros ? Mea culpa, j’aurais dû payer mon renouvellement à temps. Mais les conséquences de cet oubli me semblent réellement inhumaines.

    Tags: ,
  • scissors
    June 24th, 2011EuropasionariaLa citation de la semaine

    Mieux vaut mourir debout, que de vivre à genoux.

    Tags:
  • scissors
    June 23rd, 2011EuropasionariaQuote of the week

    Success is achieved by developing our strengths, not by eliminating our weaknesses.

    Tags: