• scissors
    July 2nd, 2011EuropasionariaGirl Power

    Voilà, je suis là tranquille, je lis un article passionnant sur le site d’un journal anglais très connu et en bas de page je tombe sur cette pub, en français siouplé… L’image parle d’elle-même. Ça vaut l’epididyme d’or sur le site d’Olympe.

    PS: je ne suis pas une blogueuse revancharde donc j’ai caché le nom de la marque. Mais à votre avis, c’est une pub pour quoi ?

  • scissors
    June 28th, 2011EuropasionariaElections 2012, France, Girl Power

    Aujourd’hui Martine Aubry a annoncé sa candidature à la présidence de la République et Christine Lagarde a été nommée à la tête du FMI. Quelques semaines auparavant, Dominique Strauss-Kahn se faisait inculper à New York, lui qui était à la fois le favori dans les sondages du PS pour la présidentielle de 2012 et le directeur  général du FMI. Les deux places qu’il laissait vacantes ont aujourd’hui été prises par des femmes.

    Martine Aubry © Parti socialiste/flickr & Christine Lagarde © World Economic Forum/flickr

    L’inculpation de Dominique Strauss-Kahn avait eu des effets ricochets sur le débat politique français. Des femmes politiques de tous bords s’étaient élevées pour dénoncer le machisme d’une certaine génération d’hommes politiques. J’avais été frappée par le dossier qui leur avait été consacré dans Libération. J’ai trouvé courageux qu’elles se confient. Je pense que ça a réellement fait beaucoup pour mettre en lumière le machisme ordinaire et parfois violent dont les femmes sont victimes. Mais nous ne voulons pas être victimes. C’est pourquoi, les annonces simultanées de la candidature de Martine Aubry et de la nomination de Christine Lagarde font plaisir à voir. Deux femmes compétentes et respectées ont été mises aujourd’hui au centre de la vie politique française et internationale.

    J’admire ces deux femmes tout d’abord parce qu’elles sont compétentes et ont réussi à se hisser aux plus hauts niveaux de responsabilité. Elles sont en cela déjà des exemples pour toute jeune femme. Mais j’admire encore plus ces deux femmes parce qu’elles ont su convaincre et réussir tout en restant ‘femme’. Je veux dire en cela qu’elles n’ont pas dû perdre tous les attributs de leur féminité pour y arriver, comme beaucoup de leurs précédentes ont parfois dû le faire. J’admire l’humanité et la sensibilité de Martine Aubry. Je pense réellement que la sensibilité, et l’empathie qui lui est liée, est une force. J’admire Christine Lagarde pour la douceur dont elle sait faire preuve, douceur qui là aussi est une force, dans un monde parfois surgonflé de testostérone, lorsqu’on sait l’utiliser pour négocier et convaincre.

    Aujourd’hui, quelque chose a vraiment changé en France. Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle manière de faire de la politique ? Les quelques mois à venir promettent d’être fascinants.

    Tags: , , , ,
  • scissors
    October 21st, 2010EuropasionariaEurope, Girl Power

    Susana del Río, une femme avec une passion

    Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu que l’Europe est ennuyeuse, complexe, technique, pas drôle, etc. Par contre, je peux certainement compter sur les doigts d’une main les personnes qui parlent d’Europe avec passion. Grâce à Alejandro de La traducción es la lengua de Europa, j’en ai trouvé une autre. Et une femme espagnole, en plus!

    Alejandro a traduit en anglais un entretien avec Susana del Río, une experte en communication européenne, qui a été orginellement publié en espagnol sur le blog d’Encarna, Más Europa. C’est une très bonne lecture pour tous ceux qui sont intéressés par le projet européen en tant que mouvement citoyen.

    Tags: , , , ,
  • scissors
    September 26th, 2010EuropasionariaEurope, Girl Power, Web 2.0

    Simulation du nuage de cendres islandais © Pietro Zanarini/Flickr

    Berlin, 15 avril 2010: je suis à la conférence sur les médiaux sociaux re:publica 2010 où j’organise un atelier avec des amis du Blogging Portal. Petit à petit, je comprends qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec les compagnies aériennes. Il semble qu’un volcan islandais soit à l’origine d’un gigantesque nuage de cendres qui paralyse la plupart des aéroports européens. On nous dit que ça pourrait durer quelques jours… Je commence à m’inquiéter de ne pas pouvoir rentrer chez moi. Dans une ambiance chaotique, nous cherchons des informations comme nous pouvons. Je consulte Twitter sur mon BlackBerry. Je découvre le hashtag #ashtag (ash = cendre en anglais), et à travers ce code, le compte Twitter d’Eurocontrol. C’est devenu ma source principale d’information parce que c’était celle qui était la plus rapidement mise à jour et la plus fiable.

    Le compte Twitter d’Eurocontrol est passé de quelques centaines d’abonnés à quelques milliers en l’espace de quelques jours. Tout ça grâce au talent et la détermination d’une femme, Aurélie Valtat, qui est maintenant nommée par le magazine pour aviateurs SympliFlying pour le prix du héros des réseaux sociaux de l’année.

    J’ai été absolument épatée par la manière dont Eurocontrol a géré la situation sur Twitter. La manière dont Aurélie a utilisé Twitter pendant cette crise devrait être un example pour toute institution qui cherche à intégrer le monde des réseaux sociaux. Elle était informative, humaine, drôle, authentique et répondait aux tweets qu’on lui envoyait… “elle a tout compris”, je me suis dit.

    Aurélie est maintenant une amie, membre des EU Girl Geeks. Votez pour elle maintenant ! Pas parce que c’est une amie mais parce qu’elle mérite de gagner. Allez sur cette page, faîtes défiler, c’est le dernier encadré ‘SimpliFlying Hero of the Year’.

    Vous pouvez aussi lire le blog d’Aurélie Content Bit(e)s ou la suivre sur Twitter.

    Tags: , ,
  • scissors
    September 2nd, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, France, Girl Power
    J’ai répondu à un entretien pour cafebabel.com sur les blogueuses politiques en Europe. Le résultat, c’est cet article : Blogueuses politiques : faut-il qu’elles gueulent pour qu’on les écoute ? Ça m’a fait plaisir de voir que des blogueuses aussi chouettes que CC, Olympe et Manu ont été interviewées aussi. CC a publié son interview en entier, du coup je fais de même. Vous en pensez quoi ?  Je vous tiens au courant si les autres blogueuses publient leurs interviews.
    Mise à jour 5/9/10 : Olympe a publié son interview aussi.

    Le blog

    1. Pourquoi as-tu commencé à blogger ?

    Tout a commencé pendant la campagne des élections européennes de 2009. Un vieil ami du lycée, voyant que j’étais très active sur Facebook, m’a demandé si ça me dirait d’ouvrir un blog. J’ai toujours aimé écrire. Je me suis dit pourquoi pas. Et tout a commencé là.

    2. Quels sont les sujets principaux que tu veux discuter sur ton site ? Pourquoi ?

    Les choses sur lesquelles j’écris sont les choses qui m’intéressent. En désordre : l’Europe, la politique et Internet, ainsi que toutes les choses qui me passent par la tête.

    La blogosphère féminine

    1. Selon toi : quelles sont les différences entre les blogs écrits par des hommes et les blogs écrits par des femmes ? Est-ce qu’il y a des différences ?

    Il me semble que les blogs écrits par des femmes sont en général plus drôles, moins centrés sur un sujet en particulier. Les femmes blogueuses se prennent moins au sérieux. Les blogs de femmes ont des contenus plus variés, plus personnels.

    2. Dans tous les rankings des blogs « préférés » en Europe, on trouve beaucoup plus de blogs « masculins » que de blogs « féminins » : pourquoi les femmes sont-elles si sous-représentées ?

    Déjà il me semble qu’il y a moins de blogs politiques écrits par des femmes donc ça limite forcément leur présence dans les classements de blogs influents. Après si les femmes sont sous-représentées dans ces classements, ça ne fait que refléter leur sous-représentation dans d’autres lieux de pouvoir comme le travail ou la politique. C’est un phénomène complexe dont les spécialistes des questions d’égalité des sexes sont mieux à même de répondre que moi.

    3. Qu’est-ce que les blogueuses font « de travers » ?

    Je ne crois pas qu’elles fassent quoi que ce soit de travers. Elles sont elles-mêmes, écrivent sur ce qu’elles ont envie d’écrire, en recherchant peut-être moins le prestige et la reconnaissance que ne le font les hommes.

    4. Pourquoi les blogs féminins sont-ils souvent réduits aux sujets comme le style, la mode, etc. ?

    Les femmes, comme les hommes, écrivent sur ce qui les intéresse et c’est sans doute bien moins souvent la politique que d’autres choses.

    5. Pourquoi beaucoup de femmes hésitent-elles à parler politique dans leurs blogs ?

    Peut-être tout simplement parce qu’elles n’en ont pas envie. Mais d’une manière générale, les femmes se sentent moins légitimes à exprimer leur opinion que les hommes. Je le vois dans tous les débats et conférences auxquels j’assiste. Les hommes sont toujours les premiers à s’exprimer. Très peu de femmes osent le faire. Les hommes ont plus confiance dans le fait que ce qu’ils ont à dire vont intéresser les autres.

    6. Comment est-ce que tu te comportes lorsque tu reçois des commentaires méchants, sexistes, etc. (soit par des femmes, soit par des hommes) ?

    J’en reçois quand j’écris des articles revendiquant que plus de postes politiques soient attribués à des femmes. Il y a souvent des commentaires d’hommes qui ont des connotations sexistes mais ils ne s’en rendent même pas compte. Je réagis en essayant de casser les préjugés. Je fais de la pédagogie.

    7. D’après toi : qu’est-ce qui manque dans la blogosphère féminine (si tu penses qu’il y a quelque chose qui manque) ?

    Un pénis et des testicules peut-être ? Non franchement, il ne faut pas penser comme ça. Les femmes ne sont pas des hommes. C’est tout. Elles apportent quelque chose de différent, qui n’est pas forcément reconnu dans un espace de débat public qui a été façonné par les hommes durant des siècles.

    8. « Le médium du 21ème siècle reflète le rapport des sexes du 18ème siècle » : qu’est-ce que tu en penses ?

    Quel est l’auteur de cette citation ? Je ne suis pas sûre de la comprendre.

    9. Est-ce que tu as des idées, des conseils par rapport à la blogosphère féminine (qu’est-ce qu’on peut améliorer, des conseils pour des nouvelles bloggeuses, etc.) ? Est-ce que tu fais déjà activement quelque chose dans ce domaine ?

    Déjà il faut s’y mettre. Il ne faut pas hésiter à ouvrir un blog. Il faut avoir confiance en soi, se dire que ses opinions intéresseront les gens car quelles que soient nos opinions, nos pensées, elles trouveront toujours un public sur internet. C’est la beauté du blogging. Après pour se faire connaître, il faut commenter sur d’autres blogs pour attirer l’attention d’autres blogueurs, qui à leur tour peut-être parleront de ton blog sur le leur. Pour qu’un blog fonctionne, il faut s’engager dans la communauté des blogueurs, communiquer, échanger. Ça ne suffit pas de poster des articles sur son blog. Il faut le promouvoir, en ouvrant par exemple un compte Twitter et une page Facebook pour promouvoir ses articles.

    10. « La blogosphère féminine » : pour toi personnellement, c’est quoi ? Est-ce qu’on peut parler d’une seule blogosphère ?

    Je ne sais pas s’il y a une blogosphère spécifiquement féminine. J’appartiens à l’euroblogosphère, c’est-à-dire les blogs qui parlent d’Europe. C’est un environnement très masculin mais il y a également quelques excellents euroblogs écrits par des femmes. Avec des amies blogueuses et twitteuses, nous les avons recensés sur un site commun : table607.com. Le but de ce site c’est de promouvoir les euroblogs écrits par des femmes. Mais le plus important c’est le réseau que nous avons créé en parallèle, les EU Girl Geeks. C’est un réseau de femmes passionnées par les médias sociaux et l’Europe, qui se rencontrent régulièrement. C’est une manière de se créer un groupe de soutien.

    Tags: , ,
  • scissors
    July 26th, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, Girl Power

    Rosie the blogger - CC Mike Licht, NotionsCapital.com, d'après J. Howard Miller

    Au Blogging Portal nous avons mené une expérience intéressante la semaine dernière. Les éditeurs ont nommé leurs euroblogs préférés, exercice qui a résulté en une liste de 30 blogs. Après cela, les lecteurs du Blogging Portal ont pu voter pour leur 5 blogs préférés. Les résultats ont été annoncés hier.

    Je suis contente de voir qu’au moins une femme a réussi à entrer dans le top 5. Félicitations à l’auteur de Lobby Planet pour la façon dont elle essaye de montrer que l’UE peut être rigolote. Nous avons besoin de plus d’euroblogs au ton léger. Nous avons aussi besoin de plus de femmes qui bloguent sur l’Europe.

    J’ai analysé la répartition des sexes dans le top 30 des euroblogs (voir liste ci-dessous). Si on laisse de côté les blogs écrits à plusieurs mains, qui ont des auteurs des deux sexes, il y a 6 blogueuses contre 18 blogueurs. Juste un quart des blogs sélectionnés sont écrits par des femmes. C’est encore moins que la répartition hommes/femmes de la Commission européenne actuelle. Ça pourrait être pire mais on pourrait tout de même faire mieux. Comme le disait la blogueuse féministe Olympe en réaction au classement des blogs politiques de Wikio:

    Les femmes sont tout aussi peu représentées parmi les blogs dits influents que dans les hautes sphères de la vie professionnelle ou politique.

    En général, les femmes ne sont pas aussi à l’aise que les hommes quand il s’agit d’exprimer leur opinion. Je le constate à chaque fois que j’assiste à une conférence . Quand c’est l’heure des questions/réponses, seuls les hommes osent s’exprimer. Ce n’est pas parce qu’ils ont plus à dire mais parce qu’ils ont plus confiance dans le fait que ce qu’ils pensent est intéressant pour les autres. Mesdames, votre opinion compte. Quoique vous écriviez, vous trouverez votre public. Alors mettez-vous à bloguer!

    Je suis encore surprise à chaque fois que je publie un billet de me rendre compte que des gens que je ne connais pas lisent ce que j’écris. Je suis touchée que mes collaborateurs du Blogging Portal m’aient nommée parmi leurs blogs préférés, et encore plus que je sois arrivée à me classer dans le top 10 des blogs préférés de nos lecteurs. Vous voyez, comme bien d’autres femmes, je manque de confiance en la valeur de ce que je fais.

    Je ne crois pas l’avoir déjà mentionné sur ce blog mais dans le même esprit, avec mes Twittamies Kattebel et Linotherhino, nous avons lancé le réseau des EU Girl Geeks l’année dernière. Les EU Girl Geeks, c’est un groupe de femmes qui partagent un intérêt pour l’UE et le Web 2.0. Grâce au génie informatique de Linotherhino, nous avons désormais un site web où nous listons les blogs qui parlent d’Europe et qui sont écrits par des femmes. Allez y jeter un coup d’œil et faites-nous savoir s’il y a d’autres blogs auxquels nous n’aurions pas pensé ! Nous sommes aussi sur Facebook et Twitter. Au fait, nous avons rendez-vous cette semaine pour un apéro-dîner, ça vous dit ? Si tu es femme et légèrement geek tu es la bienvenue !

    Résultats du sondage Blogging Portal sur vos euroblogs préférés

    Tags: , , , ,
  • scissors
    July 13th, 2010EuropasionariaBruxelles, Girl Power

    Mon trajet quotidien au travail m’amène en ce moment à passer devant deux affiches publicitaires qui m’interrogent.

    Celle-ci:

    Et celle-là:

    Dans les deux cas, des femmes quasiment nues -oui parce que sans culotte, pensez-vous, là ce serait vraiment choquant- dans une situation où il n’y a pas lieu d’être nu : d’un côté en faisant du vélo, de l’autre en se baladant en milieu urbain.

    Puisqu’il n’y a vraiment aucune raison pour que ces femmes soient nues dans le contexte où elles sont photographiées, pourquoi donc sont-elles nues ? Sans doute, j’imagine, parce que ça attire le regard… mais là, naïve que je suis, je me demande : pourquoi les publicitaires s’entêtent-ils encore à croire que montrer des femmes dénudées, anormalement minces, et surphotoshoppées donnera envie aux femmes d’acheter un produit ? Doit-on croire l’adage selon lequel il n’y a pas de mauvaise publicité ? où est-ce tout simplement le résultat d’un manque de créativité?

    Tags: , , ,
  • scissors
    June 6th, 2010EuropasionariaEurope, Girl Power

    A voir les réactions à mon pseudonyme, j’ai réalisé que sa signification n’était pas forcément évidente à part peut-être pour les Espagnols. Alors j’ai pensé que ça méritait une petite explication.

    Tout d’abord, Europasionaria = Euro+Pasionaria et pas Europa+Sionaria. Voilà qui devrait déjà clarifier les choses pour certains.

    Comment l’idée m’est-elle venue? Je voulais un pseudonyme qui commence par Euro et qui reflète ce que je suis. J’y ai beaucoup réfléchi, plusieurs idées me sont venues mais aucune ne semblait me convenir réellement.

    Puis, un vendredi, en plein milieu d’une sombre nuit, c’est arrivé comme une évidence. Je suis une personne passionnée, une idéaliste, une femme forte. Alors le mot « pasionaria » m’est apparu naturellement. Europasionaria était née.

    Ok d’accord mais qu’est-ce que ça veut dire “pasionaria”, vous me direz?

    Passion Flower - CC Nikonsnapper sur Flickr

    Europasionaria: franco-espagnole, passionnée de politique, passionnée d’Europe, fleur de la passion européenne… toutes ces associations d’idées m’ont plu. En plus, j’aime comment ça sonne. Dans tous les cas, les mots remplis de « a » sonnent toujours mieux.

    Tags: , , , ,