• scissors
    September 2nd, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, France, Girl Power
    J’ai répondu à un entretien pour cafebabel.com sur les blogueuses politiques en Europe. Le résultat, c’est cet article : Blogueuses politiques : faut-il qu’elles gueulent pour qu’on les écoute ? Ça m’a fait plaisir de voir que des blogueuses aussi chouettes que CC, Olympe et Manu ont été interviewées aussi. CC a publié son interview en entier, du coup je fais de même. Vous en pensez quoi ?  Je vous tiens au courant si les autres blogueuses publient leurs interviews.
    Mise à jour 5/9/10 : Olympe a publié son interview aussi.

    Le blog

    1. Pourquoi as-tu commencé à blogger ?

    Tout a commencé pendant la campagne des élections européennes de 2009. Un vieil ami du lycée, voyant que j’étais très active sur Facebook, m’a demandé si ça me dirait d’ouvrir un blog. J’ai toujours aimé écrire. Je me suis dit pourquoi pas. Et tout a commencé là.

    2. Quels sont les sujets principaux que tu veux discuter sur ton site ? Pourquoi ?

    Les choses sur lesquelles j’écris sont les choses qui m’intéressent. En désordre : l’Europe, la politique et Internet, ainsi que toutes les choses qui me passent par la tête.

    La blogosphère féminine

    1. Selon toi : quelles sont les différences entre les blogs écrits par des hommes et les blogs écrits par des femmes ? Est-ce qu’il y a des différences ?

    Il me semble que les blogs écrits par des femmes sont en général plus drôles, moins centrés sur un sujet en particulier. Les femmes blogueuses se prennent moins au sérieux. Les blogs de femmes ont des contenus plus variés, plus personnels.

    2. Dans tous les rankings des blogs « préférés » en Europe, on trouve beaucoup plus de blogs « masculins » que de blogs « féminins » : pourquoi les femmes sont-elles si sous-représentées ?

    Déjà il me semble qu’il y a moins de blogs politiques écrits par des femmes donc ça limite forcément leur présence dans les classements de blogs influents. Après si les femmes sont sous-représentées dans ces classements, ça ne fait que refléter leur sous-représentation dans d’autres lieux de pouvoir comme le travail ou la politique. C’est un phénomène complexe dont les spécialistes des questions d’égalité des sexes sont mieux à même de répondre que moi.

    3. Qu’est-ce que les blogueuses font « de travers » ?

    Je ne crois pas qu’elles fassent quoi que ce soit de travers. Elles sont elles-mêmes, écrivent sur ce qu’elles ont envie d’écrire, en recherchant peut-être moins le prestige et la reconnaissance que ne le font les hommes.

    4. Pourquoi les blogs féminins sont-ils souvent réduits aux sujets comme le style, la mode, etc. ?

    Les femmes, comme les hommes, écrivent sur ce qui les intéresse et c’est sans doute bien moins souvent la politique que d’autres choses.

    5. Pourquoi beaucoup de femmes hésitent-elles à parler politique dans leurs blogs ?

    Peut-être tout simplement parce qu’elles n’en ont pas envie. Mais d’une manière générale, les femmes se sentent moins légitimes à exprimer leur opinion que les hommes. Je le vois dans tous les débats et conférences auxquels j’assiste. Les hommes sont toujours les premiers à s’exprimer. Très peu de femmes osent le faire. Les hommes ont plus confiance dans le fait que ce qu’ils ont à dire vont intéresser les autres.

    6. Comment est-ce que tu te comportes lorsque tu reçois des commentaires méchants, sexistes, etc. (soit par des femmes, soit par des hommes) ?

    J’en reçois quand j’écris des articles revendiquant que plus de postes politiques soient attribués à des femmes. Il y a souvent des commentaires d’hommes qui ont des connotations sexistes mais ils ne s’en rendent même pas compte. Je réagis en essayant de casser les préjugés. Je fais de la pédagogie.

    7. D’après toi : qu’est-ce qui manque dans la blogosphère féminine (si tu penses qu’il y a quelque chose qui manque) ?

    Un pénis et des testicules peut-être ? Non franchement, il ne faut pas penser comme ça. Les femmes ne sont pas des hommes. C’est tout. Elles apportent quelque chose de différent, qui n’est pas forcément reconnu dans un espace de débat public qui a été façonné par les hommes durant des siècles.

    8. « Le médium du 21ème siècle reflète le rapport des sexes du 18ème siècle » : qu’est-ce que tu en penses ?

    Quel est l’auteur de cette citation ? Je ne suis pas sûre de la comprendre.

    9. Est-ce que tu as des idées, des conseils par rapport à la blogosphère féminine (qu’est-ce qu’on peut améliorer, des conseils pour des nouvelles bloggeuses, etc.) ? Est-ce que tu fais déjà activement quelque chose dans ce domaine ?

    Déjà il faut s’y mettre. Il ne faut pas hésiter à ouvrir un blog. Il faut avoir confiance en soi, se dire que ses opinions intéresseront les gens car quelles que soient nos opinions, nos pensées, elles trouveront toujours un public sur internet. C’est la beauté du blogging. Après pour se faire connaître, il faut commenter sur d’autres blogs pour attirer l’attention d’autres blogueurs, qui à leur tour peut-être parleront de ton blog sur le leur. Pour qu’un blog fonctionne, il faut s’engager dans la communauté des blogueurs, communiquer, échanger. Ça ne suffit pas de poster des articles sur son blog. Il faut le promouvoir, en ouvrant par exemple un compte Twitter et une page Facebook pour promouvoir ses articles.

    10. « La blogosphère féminine » : pour toi personnellement, c’est quoi ? Est-ce qu’on peut parler d’une seule blogosphère ?

    Je ne sais pas s’il y a une blogosphère spécifiquement féminine. J’appartiens à l’euroblogosphère, c’est-à-dire les blogs qui parlent d’Europe. C’est un environnement très masculin mais il y a également quelques excellents euroblogs écrits par des femmes. Avec des amies blogueuses et twitteuses, nous les avons recensés sur un site commun : table607.com. Le but de ce site c’est de promouvoir les euroblogs écrits par des femmes. Mais le plus important c’est le réseau que nous avons créé en parallèle, les EU Girl Geeks. C’est un réseau de femmes passionnées par les médias sociaux et l’Europe, qui se rencontrent régulièrement. C’est une manière de se créer un groupe de soutien.

    Tags: , ,
  • scissors
    July 24th, 2010EuropasionariaEuroblogosphère

    Grâce au moteur de recherche de blogs Wikio, nous n’avons désormais plus besoin de parler 5 langues pour découvrir les meilleurs blogs européens. Chaque jour sur e-blogs, des billets publiés au Royaume Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne sont sélectionnés et traduits en 5 langues. Quelle initiative fantastique ! Bravo Wikio !

    Du point de vue de la traduction, il y a aussi une nouveauté sur ce blog. Par principe ce blog est déjà bilingue. Quasiment tous les articles sont disponibles en français ici et en anglais là. J’ai fait ce choix depuis le début pour d’un côté faire découvrir une vision française aux anglophones, et de l’autre construire des ponts entre la blogosphère européenne et la blogosphère française. Puis récemment, des euroblogueurs espagnols, Encarna de Más Europa, Emilio de europe@s et Jorge Juan of Cuidadano Morante ont commencé à commenter en espagnol sur ce blog. C’est ce qui m’a décidée à le rendre encore plus multilingue. Désormais, en dessous du bouton langues, il y a également un bouton traduction Google pour tous ceux qui ne sont pas à l’aise avec le français ou l’anglais. Cette option peut également être utilisée pour traduire les commentaires écrits dans des langues qu’on ne comprend pas, et pour répondre à ces commentaires dans une langue qu’on ne parle pas ! C’est pas extraordinaire ça ?!

    Tags: , , , , , , , ,
  • scissors
    July 21st, 2010EuropasionariaEuroblogosphere

    This week it’s been a pleasure to see enthusiasm mounting around the French-born idea of founding a collective European blog. On Monday, a few French Eurobloggers and sympathisers met for drinks in Paris to discuss the idea further (read minutes herehere and there).

    Along the initial idea of a collective European blog, another one emerged, that of using the Blogging Portal as a basis for creating a sort of intranet for European bloggers. The blog Se former à la communication européenne makes detailed proposals on how to transform the platform into “Blogging Portal 2.0”.

    As I am part of the Blogging Portal’s team of editors, I’ve been intrigued by this developement. I’m surprised to see that my fellow-countrymen consider the Blogging Portal to be hardly more than a Euroblog aggregator. Blogging Portal is in fact much more than that. The initial editors’ mission -making a daily selection of the best posts amongst over 600 listed blogs- has led to creating very strong bonds between the bloggers who are part of the team. A dozen of some of the most active Eurobloggers have daily online exchanges about how to develop the European public sphere. Together we design and carry out different initiatives during our free time, and without any financing at all. However it’s true that these exchanges and initiatives have been taking place in English so far as this is the only language we all share.

    Interestingly these discussions among French Eurobloggers are emerging at a time when Blogging Portal editors are going through intense discussions about the future of the platform. It’s perfect timing. So, dear Frenchies… would you like to join us in the Blogging Portal? You’d be more than welcome!

    Tags: , , ,
  • scissors
    July 21st, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, Europe

    C’est avec grand plaisir que j’ai vu cette semaine l’enthousiasme se développer autour de l’appel du 4 juillet pour la fondation d’un blog collectif européen. Lundi, quelques Euroblogueurs et sympathisants se retrouvaient pour un Euro-apéro, qui a eu vite fait d’être rebaptisé toute première “EuroRépublique des blogs”, en référence à la République des blogs, le rendez-vous des blogueurs politiques, qui a lieu un peu partout, en France, Suisse et Royaume-Uni (lire les comptes-rendus de l’Euro-apéro ici, ici et ).

    En parallèle à l’idée d’un blog commun européen, une autre idée a émergé lors de l’Euro-apéro : celle d’utiliser le Bloggingportal comme base pour la création d’une sorte “d’intranet des blogueurs européens”. Le blog Se former à la communication européenne fait même des propositions détaillées pour passer à un “Blogging Portal 2.0”.

    Étant donné que je fais partie de l’équipe des éditeurs du Blogging Portal, ce développement m’a évidemment interpellée. Je suis étonnée de la vision assez déshumanisée que mes compatriotes ont du Blogging Portal qu’ils semblent reléguer à un simple agrégateur d’Euroblogs. Le Blogging Portal est en réalité bien plus que ça. La mission initiale -sélectionner quotidiennement les meilleurs articles publiés parmi les quelques 600 blogs référencés- a entraîné le développement de connexions très étroites entre les blogueurs qui en sont éditeurs. Une dizaine des Euroblogueurs les plus actifs de la toile échangent quotidiennement des idées pour promouvoir la sphère publique européenne. Nous développons ensemble diverses initiatives durant notre temps libre, et ce sans aucun financement. Mais il est vrai que ces échanges et initiatives se font pour l’instant en anglais, puisqu’il faut bien un langage commun.

    Ce qui est intéressant c’est que le Blogging Portal est justement dans une phase de discussions assez intenses sur l’avenir de la plateforme. Les débats qui prennent place chez les Euroblogueurs français tombent donc à point ! Alors, amis gaulois… ça vous dit de rejoindre le Blogging Portal ? Vous êtes les bienvenus !

    Tags: , ,
  • scissors
    July 15th, 2010EuropasionariaEuroblogosphere

    Since I started blogging a year ago, it’s the first time I witness a blog chain in the French Euroblogosphere. Even though I’m French, I’m much better integrated in the English-speaking Euroblogosphere where interactions between blogs happen all the time. One starts blogging about something, another one picks it up, then another writes about both articles, and so on, and so forth.

    A couple of days ago, as a response to the closing of two emblematic blogsSamuel Faure called for the creation of a common European blog to which different bloggers would contribute with diverging opinions on Europe. Then Jean-Sébastien LefebvreGreg Henning and Michael Malherbe replied to him. If you can’t read French, you can still use Google Translate to get an idea of these exchanges. As Samuel kindly asked me to jump in, here is my contribution.

    I’m one of the strongest advocates of the fact that politicising Europe -confronting different points of views and projects- is what will make the interest for Europe grow. In my opinion, this is the positive side of the debate we had in France on the constitutional treaty for Europe. For the first time in France, we had a real debate on Europe! Everybody was talking about it! This is why I find Samuel’s idea interesting.

    However I am not sure that it is the solution we are looking for, simply because the people who would read or contribute to this collective European blog would be people who already have an interest in Europe.

    One of the main issues of the European Union is that it is of interest to very few people who usually gather up in tiny closed in communities, such as that of the Eurobloggers. The Blogging Portal community, which I am part of, was created in order to promote blogs that deal with European affairs. The Blogging Portal has been a tremendous tool for networking the English-speaking Euroblogging community. However, this community rather hardly interacts with Eurobloggers who write in other languages, and does not interact much with the national blogospheres either. Fair enough, it’s difficult to be in different places at the same time. It’s a good thing to develop a network of bloggers who care about Europe but on the other hand, we should avoid the self-referential tendency that sometimes leads us to talk about ourselves among each other.

    The more I think about it, the more I believe we should probably not write only about Europe in our blogs. Let’s write about Europe of course, but let’s also write about other things too. If our blogs only talk about Europe, we will only attract people who are already interested in Europe. If we want to get people interested in European affairs, wouldn’t it be a better strategy to deal with Europe as one topic among others? Let me explain… If we talk about life and generally all kinds of stuff on our blogs,  we will certainly attract a wider public. And if that public keeps on reading us, it’s probably because they like our style and the way we think, no matter what we talk about. Although they might not be interested in European issues at first, they might one day find one of our posts on Europe interesting. So if we write about Europe among other stuff, there is a chance that we actually get more people interested in Europe in the end, isn’t there?

    Update on 19 July: Samuel has responded to the various reactions on his idea. Click here to read it.

    Tags: , , ,
  • scissors
    July 15th, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, Europe, France

    Depuis que j’ai commencé à bloguer il y a un an, c’est la première fois que j’assiste à une chaîne de blog dans l’euroblogosphère francophone. Je dois avouer que bien que française, je suis bien plus intégrée dans l’euroblogosphère anglophone où les interactions entre blogs sont choses communes. L’un d’entre nous commence un article, un autre lui répond, puis un autre, etc.

    Il y a quelques jours, Samuel Faure, en réaction à l’arrêt de deux euroblogs emblématiques, a lancé un appel à la création d’un blog collectif européen où différents blogueurs viendraient confronter leurs idées sur l’Europe. Puis Jean-Sébastien Lefebvre, Greg Henning et Michael Malherbe lui ont répondu. À la demande de Samuel, je me lance à mon tour dans l’exercice.

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que la politisation de l’Europe -la confrontation de points de vue et de projets- est ce qui fera progresser l’intérêt pour l’Europe. C’est à mon sens le grand bien que le vif débat sur le traité constitutionnel européen a apporté. Pour la première fois en France, on parlait vraiment d’Europe ! C’est en ce sens que je trouve l’idée de Samuel intéressante.

    Pourtant je ne suis pas sûre que c’est ce qui fera avancer le schmilblick… Parce que les personnes qui participeront à ce blog collectif européen et qui liront son contenu, seront les personnes qui sont déjà intéressées par l’Europe.

    L’un des problèmes majeurs de l’Union européenne est qu’elle intéresse un nombre de gens extrêmement restreint qui se retrouve dans de petites communautés fermées, telle que celle des Euroblogueurs. La communauté de blogueurs du Blogging Portal, dont je fais partie, a été créée pour promouvoir les blogs qui traitent de sujets européens. Le Blogging Portal a été un outil extraordinaire pour mettre en réseau la communauté des Euroblogueurs anglophones. Pourtant, cette communauté du Blogging Portal n’interagit que très peu avec des Euroblogueurs autres qu’anglophones, et d’une manière générale interagit peu avec les blogosphères nationales. Parce que bien sûr, on ne peut pas être partout en même temps.

    Il est bon de mettre en réseau les blogueurs qui parlent d’Europe mais en même temps, il faut éviter la tendance à parler de nous entre nous. J’ai de plus en plus l’impression qu’il vaudrait mieux dans nos blogs ne pas parler uniquement d’Europe. Parler d’Europe oui, mais parler d’autres choses aussi. Si nos blogs ne parlent que d’Europe, c’est simple nous n’attirerons que des gens qui sont déjà intéressés par l’Europe. Si nous voulons intéresser les gens aux questions européennes, ne vaudrait-il pas mieux parler de l’Europe comme un sujet parmi d’autres ? Je m’explique… Si nous parlons des diverses choses de la vie sur nos blogs nous attirons un public plus large. Et si ce public est attiré, c’est parce qu’il aime notre style et notre façon de penser quel que soit le sujet abordé. Donc, si dans ce contexte nous parlons parfois d’Europe, il y a de grandes chances que ça touche plus de monde qu’un blog uniquement concentré sur les questions européennes, non?

    Mise à jour le 19 juillet : Samuel a répondu aux nombreuses réactions qui ont été écrites sur son idée. A lire ici.

    Tags: , ,
  • scissors
    June 30th, 2010EuropasionariaEuroblogosphère, Europe

    Il doit y avoir une conjonction planétaire bizarre en ce moment puisque quasiment en même temps, certains des Euroblogueurs les plus réputés soit ont décidé d’arrêter leur blog soit se désinteresse des questions européennes. Hier, Julien Frisch a annoncé qu’il allait auto-dissoudre son blog. Aujourd’hui Charlemagne a annoncé qu’il changait de pseudonyme, rentrait en Angleterre et commencerait à bloguer sur la politique britannique. Jon Worth il y a quelques semaines annonçait qu’il rentrait à Londres.

    En tant qu’Euroblogueuse et editrice au Blogging Portal, je me sens orpheline. Que va-t-il advenir de l’Euroblogosphère lorsque certains de ses blogueurs les plus emblématiques la quitte? J’espère que de nouveaux Euroblogeurs vont émerger. Kosmopolit en a déjà repéré un aujourd’hui qui s’appelle Ooh, Brussels! Il est temps pour une nouvelle génération, sans doute. Alors dîtes les gars et les filles, est-ce que vous aimez écrire? Est-ce que vous souhaitez que vos opinions soient entendues? Est-ce que vous avez envie de remuer l’Union européenne? N’hésitez pas! Ouvrez un Blog! Maintenant.

    Tags: ,
  • scissors
    June 30th, 2010EuropasionariaEuroblogosphere

    There must be some weird planet conjunction at the moment as some of the most renowned Eurobloggers are either calling it quits or moving to pastures new. Yesterday Julien Frisch announced he was stopping his blog. Today Charlemagne announced he would stop blogging under this pseudonym, would move back to London, and start blogging about UK politics. Jon Worth announced a couple of weeks ago that he would move back to London too.

    As a Euroblogger and a Blogging Portal editor, I feel like an orphan. What will happen to the Euroblogosphere without some of its most emblematic bloggers? I hope new Eurobloggers will emerge. Kosmopolit already spotted a new one today called Ooh, Brussels! Time for a new generation I guess. So come on people, do you like to write? Do you want to have your views heard? Do you want to shake up EU affairs? Don’t hesitate! Open a blog! Now.

    Tags: , ,