• scissors
    September 14th, 2011EuropasionariaElections 2012, France

    Jeudi 15 septembre à 20h30 sur France 2, nous assisterons à une expérience encore jamais tentée en France: un débat entre les socialistes candidats à l’élection présidentielle en vue de la désignation du meilleur d’entre eux par les primaires ouvertes du 9 octobre.

    D’après les images du plateau télé que j’ai vues sur France 2 en avant-première, ça va ressembler pas mal aux débats de l’élection présidentielle américaine. Candidats côte-à-côte et non face-à-face, debouts derrière un pupitre, derrière les caméras. Je me demande vraiment ce que ça va donner. Quelle dynamique va se mettre en place ? Quelles stratégies vont prendre les candidats pour se démarquer ? Qui seront les gagnants ? Quelles seront les surprises ?

    Ce qu’il y a d’absolument passionant en politique et qui fait que je ne m’en lasse jamais c’est qu’on peut faire toutes les analyses qu’on veut avant une élection ou un débat de ce genre, au final on est toujours surpris parce qu’il y a tellement de modalités en politique qui peuvent faire fléchir la balance, tellement de choses incontrôlables, qu’il y a toujours une part d’imprévu. C’est ça qui est beau.

    Allez, bon débat à tous. Voyons voir ce que ça donne cette pratique politique venue d’ailleurs lorsqu’on l’applique à ma douce France.

    Tags: , , ,
  • scissors
    June 28th, 2011EuropasionariaElections 2012, France, Girl Power

    Aujourd’hui Martine Aubry a annoncé sa candidature à la présidence de la République et Christine Lagarde a été nommée à la tête du FMI. Quelques semaines auparavant, Dominique Strauss-Kahn se faisait inculper à New York, lui qui était à la fois le favori dans les sondages du PS pour la présidentielle de 2012 et le directeur  général du FMI. Les deux places qu’il laissait vacantes ont aujourd’hui été prises par des femmes.

    Martine Aubry © Parti socialiste/flickr & Christine Lagarde © World Economic Forum/flickr

    L’inculpation de Dominique Strauss-Kahn avait eu des effets ricochets sur le débat politique français. Des femmes politiques de tous bords s’étaient élevées pour dénoncer le machisme d’une certaine génération d’hommes politiques. J’avais été frappée par le dossier qui leur avait été consacré dans Libération. J’ai trouvé courageux qu’elles se confient. Je pense que ça a réellement fait beaucoup pour mettre en lumière le machisme ordinaire et parfois violent dont les femmes sont victimes. Mais nous ne voulons pas être victimes. C’est pourquoi, les annonces simultanées de la candidature de Martine Aubry et de la nomination de Christine Lagarde font plaisir à voir. Deux femmes compétentes et respectées ont été mises aujourd’hui au centre de la vie politique française et internationale.

    J’admire ces deux femmes tout d’abord parce qu’elles sont compétentes et ont réussi à se hisser aux plus hauts niveaux de responsabilité. Elles sont en cela déjà des exemples pour toute jeune femme. Mais j’admire encore plus ces deux femmes parce qu’elles ont su convaincre et réussir tout en restant ‘femme’. Je veux dire en cela qu’elles n’ont pas dû perdre tous les attributs de leur féminité pour y arriver, comme beaucoup de leurs précédentes ont parfois dû le faire. J’admire l’humanité et la sensibilité de Martine Aubry. Je pense réellement que la sensibilité, et l’empathie qui lui est liée, est une force. J’admire Christine Lagarde pour la douceur dont elle sait faire preuve, douceur qui là aussi est une force, dans un monde parfois surgonflé de testostérone, lorsqu’on sait l’utiliser pour négocier et convaincre.

    Aujourd’hui, quelque chose a vraiment changé en France. Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle manière de faire de la politique ? Les quelques mois à venir promettent d’être fascinants.

    Tags: , , , ,